Accueil
Découvrir Ma Prière
Contact
Lettre électronique
 
S'abonner
Sur le site :
cliquer ici

Par téléphone :
04 34 88 14 00

Par courrier :
Elidia Presse
9, Espace Méditerranée
66000 Perpignan
Forger sa volonté

Le Carême est maintenant une réalité: nous voilà à suivre Jésus et à l’accompagner vers sa Pâque. Cette année, les textes de la liturgie nous poussent particulièrement à découvrir comment Jésus veut prendre soin de l’homme que nous sommes. Il vient nous apporter ce que nous ne pouvons pas nous donner à nous-mêmes. Notre actualité est pleine de ces offres promotionnelles qui viennent nous encombrer l’esprit de choses à saisir dont nous n’avons pas besoin, choses qui seraient censées répondre à un manque en nous.
Las, plus nous succombons à cette tentation de l’achat, plus nous avons l’illusion que le manque que nous ressentons, notre insatisfaction, pourraient être comblés par des choses extérieures, des biens matériels, voire des offres de type spirituel. Notre désir est ainsi fait qu’il est insatiable et jamais nous ne serons repus. Notre ventre est ainsi qu’il veut tout assimiler.
Alors même que je peux profiter de tous les arbres du jardin, voilà que celui qui se trouve marqué du sceau de l’interdit est le seul que je trouve appétissant. Au lieu de m’épanouir devant la diversité du possible, je me braque sur l’idée d’un manque. Nous avons été créés pleins du désir de Dieu et ce désir est comblant en soi. Notre nature n’a pas de manque en elle-même! La seule voie pour trouver la paix n’est donc pas le remplissage mais le dépouillement, ce n’est pas la suractivité mais la concentration sur l’essentiel. La paix, elle, ne fait pas de bruit, elle ne prend pas de place et ne s’achète pas. Plus que le désir, c’est la volonté d’adhérer à Dieu, de le suivre, qui forge en nous le vrai chemin de bonheur.
Jésus nous montre le chemin dans ce Carême, lui qui résiste dans le désert aux désirs vains et affirme son attachement indéfectible au Père pour monter sur la montagne du Thabor. Lorsqu’il rencontre la Samaritaine, ne lui propose-t-il pas cette eau qui comble; à l’aveugle-né, ne donne-t il pas ce qu’il ne pouvait se donner à lui-même; enfin, combien plus, à Lazare, ne montre-t-il pas qu’il est la Vie, lui qui sait que le Père l’exauce toujours parce qu’il fait sa volonté? Entrons avec confiance dans ce chemin de Carême, forgeant notre volonté et résistant aux plaisirs faciles pour découvrir ce dont notre âme a vraiment soif.
Abbé Antoine Roland-Gosselin
Au sommaire de la revue
Chaque jour :
- la Parole de Dieu à travers le texte de l’Évangile, ainsi que d’un psaume ou d’une épître
- un commentaire court de l’Évangile pour notre vie
- une parole de la sagesse des hommes
- des pistes concrètes de vie chrétienne
- une prière
Chaque dimanche :
- les textes de la liturgie de la messe
- le saint de la semaine
- des résolutions de vie
... et un petit guide de prières, la Bonne Nouvelle du mois,
un temps fort spirituel, des questions sur la foi.