Accueil
Découvrir Parole et Prière L'Essentiel
Lettre électronique
 
S'abonner
Sur le site :
cliquer ici

Par téléphone :
04 34 88 14 00

Par courrier :
Elidia Presse
9, Espace Méditerranée
66000 Perpignan
Évangéliser par l’amitié

Du 17 au 24 octobre se tiendra la Semaine missionnaire mondiale. C’est l’occasion de nous laisser interpeller de nouveau par l’urgence de la mission. Évangéliser, ce n’est pas chercher à reconquérir un territoire ou à augmenter le nombre de membres de notre club. C’est d’abord permettre à des personnes de faire la rencontre de leur vie : la rencontre du Christ. Nous, chrétiens, sommes au service de cette rencontre.
On se sent souvent bien démuni face à cette mission : on est timide, on a peur de déranger, on ne se sent pas assez formé, on n’est pas un assez bon chrétien, etc. Or, nul besoin d’être théologien ou d’avoir une parfaite cohérence de vie pour évangéliser, car ce n’est pas nous-mêmes que nous annonçons mais Jésus. Et le premier témoignage du chrétien, c’est l’expérience de la miséricorde de Dieu : je suis aimé et pardonné.

Mais comment faire entrer le Bon Dieu dans les conversations sans paraître lourd ou prosélyte ? Commençons par raconter notre activité paroissiale du week-end ou le pélé de nos vacances à ceux que nous fréquentons habituellement au travail, devant l’école de nos enfants, dans notre club de sport ou à la chorale. Peut-être cela suscitera-t-il des échanges sur la foi ?
Quand on partage avec d’autres une même activité ou un même intérêt, cela crée un lien qui rend le témoignage plus naturel et recevable. Le pape le rappelle : l’évangélisation est avant tout une affaire d’amitié avec ceux qui nous sont proches par la vie, dans une sorte de « corps-à-corps ». En effet, pas d’évangélisation sans relation, pas de fécondité sans proximité. Nous ne sommes pas des commerciaux qui veulent vendre leur marchandise à un maximum de clients ! C’est en tant que voisins, collègues, amis que nous voulons témoigner de l’amour de Dieu. L’amitié est un terreau propice à l’évangélisation en ce qu’elle instaure un climat de confiance et qu’elle n’a pas peur du temps. Or, le temps est un allié précieux. Il permet aux petites paroles, que l’on sème petit à petit dans le cœur de nos amis, de germer et de porter du fruit.

Alors, oui, ça pique toujours un peu de témoigner ouvertement de sa foi chrétienne. Mais, comme le dit savoureusement le dominicain Timothy Radcliffe : « Un chrétien qui évangélise, c’est un crucifié ; mais un chrétien qui n’évangélise pas, il est déjà mort. »

Au sommaire de la revue
Chaque jour :
- la Parole de Dieu à travers le texte de l’Évangile, ainsi que d’un psaume ou d’une épître
- un commentaire court de l’Évangile pour notre vie
- une parole de la sagesse des hommes
- des pistes concrètes de vie chrétienne
- une prière
Chaque dimanche :
- les textes de la liturgie de la messe
- le saint de la semaine
- des résolutions de vie
... et un petit guide de prières, la Bonne Nouvelle du mois,
un temps fort spirituel, des questions sur la foi.