Accueil
Découvrir Parole et Prière L'Essentiel
Lettre électronique
 
S'abonner
Sur le site :
cliquer ici

Par téléphone :
04 34 88 14 00

Par courrier :
Elidia Presse
9, Espace Méditerranée
66000 Perpignan
Prendre Marie pour modèle !

Les 15 et 22 août, nous fêtons respectivement l’Assomption et le Couronnement de la Vierge Marie, occasions pour nous de la contempler à nouveau dans son mystère de grâce et de nous mettre à son école.
Une neuvaine proposée par le sanctuaire de Lourdes à l’occasion de l’épidémie récente proposait cette invocation : « Notre-Dame de Lourdes, toi qui es comblée de l’Esprit Saint, modèle des chrétiens, nous te prions1. » Modèle des chrétiens ? Mais la vie de la Vierge n’est-elle pas au contraire unique et inimitable ? Benoît XVI disait même qu’il est possible que, en regardant Marie, naisse « en nous le soupçon qu’une personne qui ne pèche pas du tout est au fond ennuyeuse ; qu’être véritablement homme comprenne également la liberté de dire non2 ». Prendre Marie pour modèle s’avère donc à la fois très exigeant et, au fond, difficile à désirer pour nous-mêmes. Mais c’est oublier que Marie, comme nous, est pleinement sauvée par la grâce du Christ, et non par son mérite propre. Ainsi, prendre Marie pour modèle, c’est voir en elle non pas un super-héros dont l’exemple nous écrase, mais un résumé concentré de l’action de la grâce et de son accueil dans l’âme humaine. Regardons Marie et nous verrons comment la grâce agit et comment il nous faut y répondre.

En effet, avec Marie nous avons le modèle de celle qui reçoit la grâce de Dieu et qui, par son libre arbitre, y consent. La liberté est présentée en Marie sous son vrai jour. Depuis Adam et Ève, « l’homme vit avec le soupçon que l’amour de Dieu crée une dépendance3» qui opprime nécessairement sa liberté. Or cette liberté, étant celle d’un être créé, est par nature limitée, elle ne peut se déployer pleinement que dans une communion de libertés. Nous sommes vraiment libres lorsque notre liberté s’ordonne avec celle de Dieu, lorsque notre volonté se range sous celle de Dieu. Marie nous montre cela. En ordonnant sa volonté à celle de Dieu, elle offre la possibilité à la grâce de Dieu de développer en elle son projet de faire d’elle un être à son image, c’est-à-dire parfaitement libre, dans la douce dépendance de l’amour.
Puissions-nous voir en Marie un modèle qui nous enseigne à accueillir la grâce, à grandir en liberté dans la communion avec ce Dieu qui nous aime comme il a aimé la Vierge de Nazareth.

1 Neuvaine « Notre-Dame de Lourdes, priez pour nous », Sanctuaire de Lourdes, mars 2020.
2 Benoît XVI, Homélie de la solennité de l’Immaculée Conception, 8 décembre 2005.
3 Benoît XVI, Homélie de la solennité de l’Immaculée Conception, 8 décembre 2005.

Abbé Louis Thomazo - Retrouvez-le sur www.padreblog.fr
Au sommaire de la revue
Chaque jour :
- la Parole de Dieu à travers le texte de l’Évangile, ainsi que d’un psaume ou d’une épître
- un commentaire court de l’Évangile pour notre vie
- une parole de la sagesse des hommes
- des pistes concrètes de vie chrétienne
- une prière
Chaque dimanche :
- les textes de la liturgie de la messe
- le saint de la semaine
- des résolutions de vie
... et un petit guide de prières, la Bonne Nouvelle du mois,
un temps fort spirituel, des questions sur la foi.