Accueil
Découvrir Ma Prière
Contact
Lettre électronique
 
S'abonner
Sur le site :
cliquer ici

Par téléphone :
04 34 88 14 00

Par courrier :
Elidia Presse
9, Espace Méditerranée
66000 Perpignan
Mai, de l’espoir à l’espérance
À l’ascension du Seigneur, les disciples sont invités à vivre la conversion de leurs espoirs en espérance.
Jésus ne rétablira pas la royauté en Israël de la manière qu’ils voulaient, mais il leur propose de participer à sa victoire en agissant avec lui. L’espoir se nourrit de l’hypothèse d’un événement heureux à venir, en se basant sur des éléments qui permettent de l’envisager comme vrai.

L’espérance est le tressaillement déjà là d’une joie inattendue mais sûre. Charles Péguy a magnifiquement chanté l’espérance, dans Le Porche du mystère de la deuxième ver tu (1911), en parlant d’elle comme d’une petite fille facilement négligée au milieu de ses deux grandes sœurs que sont la foi et la charité: « La petite espérance s’avance entre ses deux grandes sœurs et on ne prend pas seulement garde à elle. […] Le peuple chrétien ne voit que les deux grandes sœurs, n’a de regard que pour les deux grandes sœurs. […] Et il croit volontiers que ce sont les deux grandes qui traînent la petite par la main. […] C’est elle, cette petite, qui entraîne tout.

Car la foi ne voit que ce qui est. Et elle, elle voit ce qui sera. La charité n’aime que ce qui est. Et elle, elle aime ce qui sera. » Soyons donc dans cette espérance de la victoire sûre, celle de Dieu!

Abbé Gaultier de Chaillé
Au sommaire de la revue
Chaque jour :
- la Parole de Dieu à travers le texte de l’Évangile, ainsi que d’un psaume ou d’une épître
- un commentaire court de l’Évangile pour notre vie
- une parole de la sagesse des hommes
- des pistes concrètes de vie chrétienne
- une prière
Chaque dimanche :
- les textes de la liturgie de la messe
- le saint de la semaine
- des résolutions de vie
... et un petit guide de prières, la Bonne Nouvelle du mois,
un temps fort spirituel, des questions sur la foi.